E-learning et formation continue en Afrique

Lors du forum i-Learning qui s’est tenu Porte de Champerret les 27 et 28 janvier 2015, j’ai assisté à de nombreuses conférences sur des thèmes variées relevant de la formation à distance. Les thèmes étaient traités sur des durées de une à deux heures pendant lesquelles plusieurs intervenants présentaient leur solution et leur conférence. Chaque intervenant disposait de 10 à 30 minutes, en générale.

Mercredi 28 janvier, j’ai assisté à la conférence de M. Gow Siaka, Coordonnateur des activités d’OTC au Burkina Faso. OTC signifie Online Training Center et regroupe 3 grandes écoles. OTC couvre 42 pays et forme des étudiants de 34 nationalités.

Parmi les points évoqués lors de la présentation de M. Gow Siaka, nous pouvons noter que la formation continue et le e-learning ont un grand rôle à jouer en Afrique. Nombreux sont ceux qui arrêtent leurs études avant le Bac et nécessitent de pouvoir se former par la suite et à distance ; pour des raisons géographiques, techniques et financières. Le marché est conséquent et concerne de 20 à 120 millions de personnes anglophones et francophones qui attendent de pouvoir se former.

Le coût de la formation est plus faible en Afrique et il est important de tenir compte des contraintes techniques.

Toutes les formations d’OTC sont en ligne. Elles représentent 92 filières, 520 diplômes et 260 certificats. OTC a pu tester différentes plateformes pour leurs formations : E-front, Blackboard, Moodle et Claroline. Il est important en Afrique de ne pas surcharger les plateformes afin d’assurer un fonctionnement fluide. Leur choix s’est donc arrêté sur la plateforme Claroline ; également pour sa simplicité d’accès. OTC envoie des CDs aux apprenants qui n’ont pas Internet, ils se déplacent ensuite pour les évaluations.

 

 

 

2 réflexions au sujet de « E-learning et formation continue en Afrique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *