Les styles d’apprentissage

Quels sont les styles d’apprentissage et comment les transposer à un projet professionnel ? Lorsque nous enseignons, nous appliquons inconsciemment notre propre style d’apprentissage : celui avec lequel nous apprenons le mieux et qui est qualifié de dominant. Alors même qu’il ne convient pas automatiquement aux apprenants à qui nous nous adressons, 75 % des gens auraient leur propre style dominant.

Il est donc important en tant que concepteur pédagogique de connaître ces styles et d’en tenir compte au moment de concevoir des parcours. La transmission des connaissance doit être adaptée aux profils des apprenants.

En parcourant les textes, je me demande d’abord quel est mon style d’apprentissage dominant et comment il influe les scénarios et parcours que je conçois. Puis, comment tenir compte des styles d’apprentissage des apprenants ou comment concevoir des scénarios et des parcours adaptés à tous les styles d’apprentissage ? Il me semble pertinent de soumettre les apprenants à un test permettant de connaître leur style d’apprentissage dominant et, selon le résultat, de les diriger vers le parcours le plus adapté. Mais est-ce réaliste ? Car, pour chaque objectif pédagogique, il faudrait concevoir plusieurs parcours, chacun combinant le style dominant et les autres. Ce qui impliquerait une multitude de combinaisons et de dosage des styles.

Dans tous les cas, il faut varier les méthodes d’enseignement. Chaque style d’apprentissage sera ainsi suffisamment présent pour que tous les styles d’apprenants soient pris en compte.

Voici mon document de travail

Télécharger (PDF, 372KB)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *